Brésil

Mercredi 10 octobre 2018

Le Brésil, c’est bien plus que le foot, c’est la nature et des espaces majestueux qui offrent forêts tropicales luxuriantes, plages au sable fin, mais aussi des cascades et petits paradis insolites, bref des merveilles que l’on n’a pas chez nous !
Une fois là-bas, vous n’en repartirez plus ! Vous vous laisserez porter par la musique et les rythmes brésiliens qui vous feront oublier la notion du temps, mais attention quand vous arriverez, ne leur dites que leur musique ressemble à la cumbia ou à la salsa, ils se vexeraient …
Terre de contrastes et de métissage culturel, le Brésil saura vous surprendre. Mais attention, patience est le maitre mot au Brésil, dans toutes les situations, commencez dès aujourd’hui à y penser et tout ira bien …

Informations générales

Généralités

Capitale : Brasilia
Langues : Portugais
Population : 201 millions d’habitants
Superficie : 8 514 876 km²
Monnaie : Real Brésilien (BRL)
Décalage horaire : -4h hiver, - 5h été (Brasilia). Il y a 4 fuseaux horaires au Brésil. 
Indicatif téléphonique : +55
Fête nationale : 7 septembre (jour de l’indépendance)
Villes principales : Sao Paulo, Rio de Janeiro, Salvador de Bahia, Brasilia.
Consulats généraux de France : Brasilia, Rio de Janeiro, Sao Paulo, Recife ; Ambassade de France au Brésil (Brasilia),

Données pays

Régime : République fédérale
Religions : Catholicisme (63%), évangélisme (21%)
Nombre de Français (inscrits au consulat) : 21 065

Immigration

La législation en matière d’immigration peut changer. Pensez à consulter le site de l’ambassade/consulat brésiliens en France ou celui du ministère des affaires étrangères.
Pour entrer au Brésil, il faut impérativement avoir un passeport d’une validité d’au moins six mois, avec deux pages vierges minimum et présenter le carnet de vaccination international. Pour des séjours de moins de 3 mois, pas de visa nécessaire pour les Français. 

Types de visa

Au-delà de 90 jours, il faudra un obligatoirement un visa.

Visa temporaire (vitem) :

VITEM I : concerne la recherche scientifique, mission de bénévolat

VITEM IV : étudiant, étudiant-stagiaire.

VITEM V : travail, stage sous contrat avec une entreprise française ou filiale.  La procédure de demande de visa pour le stage ou le travail est faite par l’employeur, s’il a été établi un contrat de travail.

Autres visas :

Le Visa Backpacker (Vacances Travail) est en cours de négociation. Il permettra de visiter le pays tout en travaillant afin de financer son voyage. 

Les personnes souhaitant s’établir définitivement dans le pays peuvent demander un visa permanent.

Dans tous les cas, pour vous assurer des modalités d’entrée et de séjour sur le territoire en fonction du type de votre mobilité, nous vous conseillons de contacter un des consulats en France de votre pays de destination.

Vivre au Brésil

Sécurité

Comme partout, il y a des vols et des agressions. Soyez vigilants particulièrement dans les zones touristiques. Prenez soin de vos papiers d’identité et gardez-les en lieu sûr. Sortez avec des photocopies de ces documents, les démarches en cas de perte ou de vol seront beaucoup plus simples si vous pouvez justifier de copies.
Lors du carnaval, redoublez de vigilance et respectez les interdictions de baignades (requins).
Vérifiez vos comptes sur internet assez souvent, les risques de piratages sont fréquents et se font sur les distributeurs d’argent.

Pour en savoir plus sur les recommandations, consultez le site officiel du Ministère des Affaires Etrangères.

Transports & communication

Téléphonie & internet

Le réseau est de bonne qualité.

Vous pouvez opter pour les cartes prépayées ou les abonnements, mais ces derniers nécessitent plus de formalités en fonction des opérateurs. Le haut débit se développe au Brésil, mais les connexions restent assez lentes. Les principales compagnies sont Claro, Tim et Vivo ; Internet : Embratel, Sercomtel, Terra.

Validité du permis FR & international

Le permis de conduire français et le permis international sont valables au Brésil.

Transports en commun

Le réseau de transport urbain est assez développé et peu cher. Il y a des lignes de métro dans les villes principales du pays (Rio, Brasilia, Sao Paulo, Recife, Belo Horizonte…)
Le taxi (voiture ou moto) est un moyen rapide, économique et plus sûr la nuit.
Il est possible de voyager à travers le pays en car (sur des moyennes distances). Chaque ville a une gare routière où sont vendus les billets.
Pour plus d’Infos, cnsultez TransPortal

Réseau aérien

L’avion est le moyen le plus utilisé pour voyager. Sur les longues distances, il est moins cher de se déplacer en avion qu’en bus.
Il y a trois aéroports internationaux à Sao Paulo (premier aéroport d’Amérique latine), Rio de Janeiro et Brasilia et d’autres aéroports importants sur tout le territoire. Un service de bus disponible pour rejoindre les alentours (centre-ville, ligne de métro).
Quelques compagnies: LANTAM, Gol, Air France

Santé

Consultez le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale pour en savoir plus sur le système de protection sociale en place au Brésil en fonction de votre situation (étudiant, touriste, salarié, etc.) ainsi que notre fiche « Je prévois ma couverture santé à l’étranger ».

Vaccinations

Les vaccins contre la  diphtérie, la poliomyélite et le tétanos sont obligatoires. Le vaccin contre la fièvre jaune est vivement conseillé pour un séjour au Brésil. Il est actif pendant 10 ans.
Vaccins recommandés : hépatites A et B, rage, typhoïde.
Prévoyez des produits contre les moustiques.
Même si les complications sont rares, sauf chez les femmes enceintes, le virus Zika, transmit par les moustiques circule au Brésil et dans les zones tropicales.
Nous vous conseillons de prendre rdv avec votre médecin qui sera le plus à même de vous renseigner.

Numéros d’urgence

  • Police : 190
  • Ambulance : 192
  • Pompier : 193

Travail, job

Il est impératif d’avoir un permis de travail. Le visa étudiant ne permet pas de travailler de manière officielle. Parler couramment portugais n’est pas indispensable pour décrocher un emploi, néanmoins, il faut avoir quelques bases.
Il faut maitriser la langue pour pouvoir prétendre à un travail, consultez nos fiches « Cours de langues » et « Certifications – autres langues ».
Toutefois des entreprises peuvent être susceptibles d’être intéressées par des personnes parlant français et/ou autre langue étrangère, consultez nos fiches « Cours de langues » et « Tests et certifications – anglais » ou « Certifications – autres langues ».

Où travailler ?

Le marché du travail est particulièrement dense. Les entreprises favorisent les nationaux à l’embauche. Se créer un réseau facilite la recherche.

Secteurs qui recrutent :

  • Nouvelles technologies
  • Tourisme
  • Business
  • Entreprises françaises

Quelques pistes de jobs étudiants :

  • Tourisme
  • Hotellerie restauration : barman, serveur, employé de restauration rapide…
  • Service à la personne : Au pair, baby sitting, soutien scolaire

Réglementation

Salaire minimum : 788 BRL/mois
Durée légale du temps de travail : 44h/semaine maximum
Contrats : Avoir un numéro d’étranger CIE. Beaucoup de personnes travaillent sans contrat de travail mais il faut absolument en demander un pour travailler de façon légale et obtenir un visa de travail.
Le « livret de travail » (Carteira de Trabalho e Previdencia social) sert de contrat de travail. Il contient toutes les informations concernant l’emploi et le poste occupé. Cette carte sert aussi d’assurance sociale.
Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.
Congés : 30 jours / an et 11 jours fériés nationaux et régionaux payés.

Sites utiles

Catho
Manager
Jora
Pôle Emploi International

L’ambassade et la chambre de commerce françaises au Brésil publient aussi des offres d’emplois

Logement

Les prix des logements varient fortement d’une ville à l’autre. La colocation est répandue chez les étudiants. Vous pouvez trouver un logement grâce à des petites annonces dans la rue ou dans les journaux (alugo = à louer), grâce au bouche-à-oreille, avec l’aide des universités ou en ayant recours à des agences immobilières.
Les universités n’offrent pas de logements.
Il faut savoir que le système de transports au Brésil n’est pas aussi développé qu’en Europe, surtout dans la région nord-est.
Choisir un logement proche de l’établissement où l’on va étudier devient donc très pratique. Cependant, il ne faut pas oublier de bien choisir le quartier et s’informer en amont afin d’éviter certains quartiers qui peuvent être considérés « dangereux ».
NB : Deux types de prises sont adaptables au Brésil, l’américaine (plate) ou l’européenne. Vous pouvez trouver des adaptateurs sur place. Et prévoyez bougies et lampes torches car les coupures de courant sont fréquentes.

Contrat de location

Il contient les termes de location du logement : identité du propriétaire et du locataire, date de début du contrat, description des locaux, montant du loyer et des charges, identité du garant. La taxe d’habitation (IPTU) est à la charge du locataire dans la plupart des cas.  Un état des lieux est fortement recommandé.

Sites utiles

Mylittlebrasil (Offres, conseils et orientation)
Zap
Easysquarto
Classificados
Vivalocal
Sampahousing

Loisirs et vie culturelle

Fêtes et célébrations

La culture brésilienne est un mélange des cultures africaines, amérindiennes et européennes, que l’on retrouve dans la musique, la cuisine, la littérature, le sport, la religion… 
De nombreuses célébrations ont lieu tout au long de l’année : le carnaval de Rio, la semaine sainte, le nouvel an à Copacabana, festival de cinéma de Rio (le plus grand d’Amérique du Sud).

Incontournables au Brésil

Beaucoup de choses sont à découvrir et à voir au Brésil. Si vous partez dans le cadre des études, les cours ont généralement lieu sur une demi-journée, ce qui laisse le temps de partir à l’aventure.
Rio est la capitale brésilienne de l’art et de la culture. Le christ rédempteur, Pao de Açucar, donne une vue sur toute la ville. Cascades, architecture de type coloniale d’Ouro Preto, excursions en Amazonie, la moderne Sao Paulo, Brasilia, plages à pertes de vue de Santa Catarina, les activités ne manquent pas !

Budget mensuel à Brasilia

Le coût de la vie est bon marché, environ 45% moins cher qu’à Toulouse (Rio et Sao Paulo sont environ 40% moins cher que Toulouse).

Nourriture : 150 €/mois
Logement :

  • Environ 360 € en appartement individuel en centre-ville
  • Environ 260 €/personne en colocation en T4 en centre-ville

Abonnement transports : environ 30 €/mois pour un abonnement ; 0,74 € ticket de bus ou métro 
Charges : 45 €/mois
Internet : à partir de 20 €/mois
TOTAL = en moyenne 550 €/mois  + extras

Extras à prendre en compte :

Billet :

  • Toulouse – Brasilia à partir de 1000 €/AR
  • Toulouse – Rio à partir de 800 €/AR
  • Toulouse – Sao Paulo à partir de 900 €/AR

Frais scolarité : varient en fonction de l’établissement d’accueil
Frais Visa : varient en fonction de la mobilité
Autres frais : voir nos onglets « Je prévois ma couverture santé à l’étranger », « Je me prépare à la langue du pays ».
Pour vous aider dans la gestion de votre budget, consultez notre rubrique « Financer sa mobilité ».

Enseignement supérieur

Présentation générale

Les établissements d’enseignement supérieur sont très nombreux au Brésil : on compte plus de 2000 établissements, publics et privés. Ils se divisent en trois types :

  • Les universités publiques et privées
  • Les écoles privées et les instituts privés
  • Les centres d’enseignement technologiques (CET).

La majorité des élèves est en université privée. En effet, les critères d’entrée dans les universités publiques sont très stricts (examen et nombre de places limitées). En général, ce sont les étudiants issus de familles aisées qui les fréquentent.
Le baccalauréat est reconnu au Brésil. Pour obtenir d’autres équivalences, il faut se renseigner au cas par cas. 
Il y a plusieurs manières d’accéder à l’université. Les élèves passent un ou deux examens :

  • L’examen national de l’enseignement secondaire (ENEM) à la fin des études secondaires est facultatif et dépend de la politique de chaque école / Etat.
  • Le vestibular, un concours d’entrée propre à chaque formation universitaire. Toutes les universités brésiliennes le font passer aux candidats.

Le premier cycle est la graduação se divise en trois formats :

  • Le Bacharelado
  • La Licenciatura
  • La Formação tecnológica

Le Bacharelado est le format traditionnel de l’enseignement supérieur au Brésil. Sa durée varie entre 4 et 6 années d’études.

La licenciatura est quasiment identique au bacharelado, la durée ainsi que les domaines enseignés sont les mêmes. Seulement, la licenciatura confère à l’étudiant la possibilité de devenir professeur et pouvoir enseigner son domaine dans un collège ou dans un lycée.

La Formação tecnológica a une durée plus courte (entre 2 et 3 années d’études) et est destinée aux étudiants qui ont déjà un projet professionnel précis. Ce format de graduação leur permet donc d’accéder à une formation spécialisée par rapport au métier dans lequel ils souhaitent exercer.

L’étudiant peut poursuivre ses études en Pos-graduaçao ou deuxième cycle, l’équivalent de notre Master. Il est divisé en 2 composantes :

  • En spécialisation (especializaçao) et MBA (Master in Business Administration), qui sont plus axés « professionnalisation »
  • Mestrado et Doutorado qui eux, visent plus la partie académique et recherche. Le Mestrado, à ne pas confondre avec le « Master » du système LMD européen, a une durée de 2 à 2 ans et demi et est une formation complémentaire au cursus initial (graduação). Le Doutorado de son côté a une durée de 4 ans et est similaire au doctorat du système LMD européen.

Inscription

Les étudiants étrangers doivent remplir les conditions d'accès à l'enseignement supérieur dans leur pays d'origine.
Pour les étudiants en programme d'échange, la procédure d'inscription se fait entre l'université d'origine et l'université d'accueil. Le choix des matières se fait en concertation avec la personne référente.

Coûts

De 500€ à 8000€ l’année dans une université privée.

Universités partenaires

Pour connaître les partenariats existants entre votre établissement et les établissements X, renseignez-vous auprès du service de Relations Internationales.

A savoir

Les cours sont en majorité en portugais, mais vous avez la possibilité de prendre des cours avant votre arrivée et avant la rentrée universitaire.

L’année universitaire est inversée. Le premier semestre commence en février (semestre de printemps) et le deuxième en août (semestre d’automne). Ainsi les vacances d’été ont lieu de décembre à février.

Universités cotées au Brésil

  • Unicamp de Campinas (Sao Paulo)
  • Université de Sao Paulo (USP)
  • Pontificia Universidad Catolica de Rio de Janeiro (PUC)
  • Université fédérale de Rio Grande do Sul
  • Université fédérale de Ceara, Fortaleza.

Sur le même sujet