Chine

Mercredi 10 octobre 2018

Foyer de population, acteur mondial important, la Chine est une destination de plus en plus en vogue chez les étudiants. De nombreux partenariats se développent entre la France et la Chine, dans des domaines variés, notamment entre établissements d’enseignement supérieur. Une expérience en Chine est un atout non négligeable, encore plus si vous parlez chinois.
Partez à la découverte d’une des cultures les plus anciennes du monde, alliant tradition et modernité. Pays de contrastes aux paysages uniques, en Chine, le dépaysement est garanti.

Informations générales

Capitale : Pékin (Beijing)
Langues : Chinois mandarin + une centaine de dialectes
Population : 1,37 milliard d’habitants
Superficie : 9 561 000 km²
Monnaie : Yuan (CNY) ou renminbi (RMB – CNH)
Décalage horaire : + 6h en été, +7h en hiver
Indicatif téléphonique : 0086
Fête nationale : 1er octobre
Villes principales : Shanghai, Pékin, Tianjin, Guangzhou (Canton), Shenzhen
Consulats généraux de France : Pékin, Chengdu, Shanghai, Shenyang, Wuhan, Hong Kong, Ambassade de France à Pékin

Données pays

Régime : République décentralisée
Religions : Bouddhisme, taoïsme, islam, christianisme
Nombre de Français (inscrits au consulat) : 31 334

 
Immigration

La législation en matière d’immigration peut changer. Pensez à consulter le site de l’ambassade/consulat chinois en France ou celui du ministère des affaires étrangères.

Types de visa

La règlementation de l’immigration est très stricte en Chine.
Un visa et une lettre d’invitation sont obligatoires pour faire des études, un stage, travailler ou visiter la Chine. Les conditions diffèrent selon la nationalité et la nature du séjour. Doivent figurer dans la lettre d’invitation l’identité de l’hôte (institution, société, particulier vivant en Chine, agence de tourisme, hôtel…) et de l’invité, les informations sur le séjour (motif, dates d’arrivée et de départ, lieu de séjour, relations avec la personne qui invite, etc.).
Dans tous les cas, pour vous assurer des modalités d’entrée et de séjour sur le territoire en fonction du type de votre mobilité, nous vous conseillons de contacter un des consulats en France de votre pays de destination.

Vivre en Chine

Sécurité

Comme partout, il y a des vols et des agressions. Soyez vigilants particulièrement dans les zones touristiques. Prenez soin de vos papiers d’identité et gardez-les en lieu sûr. Sortez avec des photocopies de ces documents, les démarches en cas de perte ou de vol seront beaucoup plus simples si vous pouvez justifier de copies.
Restrictions pour l’accès à quelques régions : Tibet, Mongolie intérieure.
Pour en savoir plus sur les recommandations, consultez le site officiel du Ministère des Affaires Etrangères.

Transports & communication

Téléphonie & internet

Le réseau est d’excellente qualité.
Les principales compagnies téléphoniques sont China Mobile et China Unicom. Pour utiliser son téléphone en Chine, il faut vérifier qu’il soit débloqué. Des cartes recharges sont disponibles  et simples d’utilisation. Ces mêmes compagnies ainsi que China Telecom sont les seuls fournisseurs d’Internet. Le Wifi est disponible dans de nombreux lieux publics des grandes villes. 

Validité du permis FR & international

Le permis de conduire français et le permis international ne sont pas reconnus en Chine. La location de voiture avec chauffeur est répandue. 

Transports en commun

Métro, bus, train, taxi, vélo : les transports en commun ne manquent pas dans les villes chinoises et sont économiques. Il n’y a pas de vélo en libre-service comme en France, mais certaines villes privilégient son utilisation et acheter un vélo neuf ne revient vraiment pas cher.

Réseau aérien

L’avion est le moyen le plus utilisé pour voyager. Un grand nombre d’aéroports internationaux et locaux sont disséminés sur tout le territoire, facilitant les vols intérieurs. Les principaux aéroports internationaux sont à Beijing (Pékin) et Shanghai (Shanghai Pudong, Shanghai Hongqiao). Des services de navettes bus et trains relient les aéroports aux centres villes.
Service de navettes reliant les aéroports aux centres villes.
Compagnies: Air China, China Express, China Eastern, China Southern, Hainan Airline, Xiamen Airlines.

Santé

Même si la Chine dispose d’un système de santé public universelle, son accès reste hétérogène et peut vite faire monter la note. Il est vivement conseillé d’avoir une assurance maladie avant de partir et de souscrire à la caisse des français à l’étranger. Les infrastructures sont de très bonne qualité et il n’est pas rare d’y rencontrer des médecins qui parlent anglais.
L’eau du robinet n’est pas potable. Pour des séjours de plus de 6 mois, des tests de dépistage du VIH peuvent être demandés.
Consultez le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale pour en savoir plus sur le système de protection sociale en place en Chine en fonction de votre situation (étudiant, touriste, salarié, etc.) ainsi que notre fiche « Je prévois ma couverture santé à l’étranger ».

Vaccinations

Aucun vaccin n’est exigé, cependant certains peuvent être recommandés, nous vous conseillons de prendre rdv avec votre médecin qui sera le plus à même de vous renseigner.

Numéros d’urgence

Police : 110
Pompiers : 119
Ambulance : 120 ou 999 selon les endroits
Accident de la route : 122
Renseignements téléphonique : 114

Travail, job

Il est impératif d’avoir un visa de travail : l’employeur demande l’autorisation de travail pour le ressortissant étranger.
Il faut maitriser la langue pour pouvoir prétendre à un travail,  consultez nos fiches « Cours de langues » et « Certifications – autres langues ».
Toutefois des entreprises peuvent être susceptibles d’être intéressées par des personnes parlant français et/ou autre langue étrangère, consultez nos fiches dédiées.

Où travailler ?

Les secteurs qui recrutent :

  • Nouvelles technologies, manufacture
  • Entreprises françaises
  • Vin, luxe
  • Commerce, marketing

Jobs étudiant : Hôtellerie restauration : barman, serveur, employé restauration rapide…

Réglementation

Salaire minimum : Il varie entre 116€/mois (800RMB) et 250€/mois (1 808 RMB). Il n’y a aucune réglementation concernant la rémunération des stages. Il faut négocier avec la structure d’accueil.
Durée légale du temps de travail : 40h/semaine (en théorie)
Contrats : Il existe 3 types de contrats : le contrat à durée indéterminée, le contrat à durée déterminée et le contrat au projet. La lecture du contrat est très importante pour éviter tout problème ou toute imprécision.
Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.
Congés : 10 jours/an

Sites utiles

Logement

Différentes options de logements sont possibles. La colocation est un phénomène qui se généralise de plus en plus en Chine. Louer une chambre chez l’habitant est interdit, sauf sur dérogation de la police.

Contrat de location

Il contient les termes de location du logement : identité du propriétaire et du locataire, date de début du contrat, description des locaux, montant du loyer et des charges, conditions de visites du propriétaire, conditions de résiliation…
Les propriétaires demandent souvent l’avance de plusieurs mois de loyer. Une fois l’installation faite, il est obligatoire de signaler sa présence au commissariat de la zone.

Sites utiles

Loisirs et vie culturelle

Fêtes et célébrations en Chine

De nombreuses célébrations ont lieu tout au long de l’année. La plus importante est celle du Nouvel An (janvier ou février). C’est une fête avant tout familiale, remplie de festivité pendant une semaine et se termine par la fête des lanternes. La fête de l’eau en avril, le Marathon de la Grande Muraille en ma pour les sportifs, la fête des bateaux dragons…

Les incontournables en Chine

Pékin l’Impériale, Shanghai, Guangzhou (Canton), la région du Sichuan, Macao, la route de la soie, la Grande Muraille de Chine, les rizières, le mausolée du 1er empereur Qin, les jardins, la gastronomie !…
Les guides de voyage regorgent d’itinéraires conseillés pour profiter au maximum de la Chine.

Budget mensuel à Pékin

Le coût de la vie est bon marché, environ 15% moins cher qu’à Toulouse.
Nourriture : 260 €/mois
Logement :
Environ 430 € en appartement individuel en centre-ville
Environ 300 €/personne en colocation en T4 en centre-ville
Abonnement transports : environ 22 €/mois pour un abonnement ; 0,32 € ticket de bus ou métro 
Charges : 120 €/mois
Internet : à partir de 35 €/mois
TOTAL = en moyenne 800 €/mois  + extras

Extras à prendre en compte :

Billet :   Toulouse – Shanghai/Pékin à partir de x €/AR
Frais scolarité : à partir de 2000€ / année (varient en fonction de l’établissement d’accueil)
Frais Visa : varient en fonction de la mobilité
Autres frais : voir nos onglets « Je prévois ma couverture santé à l’étranger », « Je me prépare à la langue du pays ».

Pour vous aider dans la gestion de votre budget, consultez notre rubrique « Financer sa mobilité ».

 
Enseignement supérieur

Présentation générale

L’enseignement supérieur en Chine se modernise afin d’offrir des formations de qualité au plus grand nombre et de s’inscrire sur la scène internationale. Les établissements d’enseignement supérieur se divisent en trois types :

  • Université d’enseignement général public
  • Etablissement supérieur de formation continue pour adultes
  • Etablissement supérieur privé et institut professionnel

Ils sont gérés par des autorités différentes. Les meilleurs établissements (d’excellence) dépendent entièrement de l’Etat et du Ministère de l’Education, certains dépendent des autorités provinciales, d’autres des autorités provinciales et de l’Etat ou encore des municipalités.
En Chine, les diplômes universitaires restent un sésame pour accéder aux meilleurs postes, la compétition pour accéder aux meilleurs établissements est donc rude.
A la fin du lycée, les élèves passent le Gaokao, un examen d’entrée qui détermine l’admission dans une université en particulier. Toutes les universités chinoises se basent sur ces résultats. De moins en moins de Chinois se présentent à cet examen, préférant investir pour intégrer des universités étrangères qui elles n’exigent pas le Gaokao.
Suite à des accords de « reconnaissance réciproque des diplômes et des formations » entre la France et la Chine, une équivalence est prévue entre les grades universitaires chinois et les grades européens LMD.
Si les cours choisis sont entièrement en chinois, les établissements exigent un certain niveau au test de langue chinoise, le HSK. Ces tests sont organisés par l’Association Française des Professeurs de Chinois.

Les études supérieures comportent trois cycles.
Le premier cycle inclut :

  • Le Dazhuan, une formation professionnelle en deux ans
  • Les formations générales professionnalisantes en trois ans à l’université ou en institut professionnel
  • Le Benke, une formation générale en quatre ans à l’université (équivalent de la licence)

Le deuxième cycle comprend le Master (Shuoshi), d’une durée de trois ans. L’accès se fait sur concours.
Enfin, le Boshi est un diplôme de troisième cycle, qui correspond au Doctorat (Bac +8 à Bac +10). L’accès se fait uniquement sur concours et est réservé aux établissements les plus prestigieux.

Inscription

Les étudiants doivent remplir les conditions d'accès à l'enseignement supérieur dans leur pays d'origine (le baccalauréat).
Pour les étudiants en programme d'échange, la procédure d'inscription se fait entre l'université d'origine et l'université d'accueil. Le choix des matières se fait en concertation avec la personne référente.

Coûts

Les frais d’inscription dépendent du niveau d’études et de la filière. Ils sont plus élevés qu’en France. Il faut au minimum compter 2000€.
Exemple : un MBA à l’université de Fudan coute 228 000RMB (environ 30 000€).
L’UFT a signé un accord avec le China Scolarship Council (CSH) pour accorder des bourses aux étudiants souhaitant faire des études en Chine, ou apprendre le chinois. Se renseigner auprès des services de relations internationales de votre établissement.
Universités partenaires

Pour connaître les partenariats existants entre votre établissement et les établissements chinois, renseignez-vous auprès du service de Relations Internationales.

A savoir

Classement des universités chinoises (selon le classement de Shanghai)

  • Université de Beida Pékin
  • Université Jiaotong de Shanghai
  • Université de Tsinghua (Pékin)
  • Université du Zhejiang (Shanghai)
  • Université de Fudan (Shanghai)

Sur le même sujet