Je prévois ma couverture santé à l'étranger

Mercredi 14 février 2018
Imprimer

Je prevois ma couverture santé à l'étranger

Avant de partir à l’étranger, il est important de penser à votre santé durant votre mobilité. Si le système de santé de certains pays ressemble à celui que nous connaissons, il peut être complètement différent dans votre pays d'accueil. En effet, la couverture à prévoir dépend fortement du pays dans lequel vous envisagez de partir mais aussi de ce que vous allez faire là-bas … Alors essayons d’être le plus concis et clair possible !

Zone 1 : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Suède et Suisse.
Zone 2 : Les autres

Zone 1

Que vous partiez voyager, étudier, faire un stage ou tout type de volontariat/wwoofing dans un de ces pays, vous devez déjà opter pour le minimum : la CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie).

C’est l’équivalent de votre carte vitale française mais en version européenne. Elle vous permet d’avoir accès aux soins sur place sans avoir à vous inscrire auprès des institutions locales, alors n’oubliez pas d’en faire la demande (au moins 1 mois avant votre départ) auprès de votre caisse d’assurance maladie. En tant qu’étudiant, rapprochez-vous de votre caisse d’assurance maladie (LMDE, VITTAVI, CPAM, etc.).

La CEAM est valable 2 ans mais suit vos droits en France. Il faut donc vous assurer d’avoir une couverture santé à jour auprès de votre caisse d’assurance maladie : que vous soyez affiliés au régime étudiant ou salarié, pensez à faire le nécessaire auprès de votre caisse (CPAM, VITTAVI, LMDE, etc.) pour que vos droits couvrent la durée de votre séjour à l’étranger.

Sans affiliation à votre caisse, la CEAM ne sert à rien !

Comment ça marche à l’étranger ?

  • présentez la carte lors de votre consultation
  • réglez vos frais médicaux
  • faites les démarches nécessaires pour vous faire rembourser auprès de votre caisse en France

Spécial travailleur

A partir du moment où vous travaillez à l’étranger et ce quelle que soit votre pays d’accueil, votre contrat vous lie au régime social du pays : renseignez-vous sur http://www.cleiss.fr/ puis sélectionnez le pays concerné. Si le pays ne figure pas dans la liste, c’est qu’il n’y a aucun accord entre la sécurité sociale française et la sécurité sociale du pays concerné. Dans ce cas, nous vous conseillons de souscrire à une assurance privée couvrant rapatriement, soins médicaux, responsabilité civile, etc. A vous de choisir l’option qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. Consultez l’onglet « Nos partenaires santé » pour pouvoir bénéficier de la meilleure couverture santé.

Mais attention, la CEAM ne vous donne pas accès aux soins gratuits.

D’une part, vous devez faire l’avance et, d’autre part, vous ne serez remboursé que sur la base de remboursements de votre caisse en France. Par exemple, si un soin dans le pays coûte 2 fois plus cher que le même soin en France, vous ne récupérerez que la moitié de ce que vous avez payé … De plus, il faut savoir qu’en France la sécurité sociale rembourse 70% des frais.

C’est donc pour ça qu’il est conseillé de souscrire une assurance internationale couvrant rapatriement, soins médicaux, responsabilité civile, etc. A vous de choisir l’option qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. Consultez l’onglet « Nos partenaires santé » pour pouvoir bénéficier de la meilleure couverture santé.

NB : Sachez que par le biais de votre carte bancaire, très souvent, vous bénéficiez d’une couverture rapatriement et autres pendant les 3 premiers mois de votre séjour à l’étranger. Vérifiez votre contrat bancaire mais aussi les conditions de souscription des assurances internationales qui souvent exigent que la souscription soit faite avant le départ du sol français.

Pour plus d’infos, consultez le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale puis sélectionnez le pays concerné.

Zone 2

Que vous partiez voyager, étudier, faire un stage ou tout type de volontariat/wwoofing dans cette zone, nous vous conseillons de souscrire à une assurance internationale couvrant rapatriement, soins médicaux, responsabilité civile, etc. A vous de choisir l’option qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. Consultez l’onglet « Nos partenaires santé » pour pouvoir bénéficier de la meilleure couverture santé.

NB : Sachez que par le biais de votre carte bancaire, très souvent, vous bénéficiez d’une couverture rapatriement et autres pendant les 3 premiers mois de votre séjour à l’étranger, vérifiez votre contrat banque mais aussi les conditions de souscription des assurances internationales qui souvent exigent que la souscription soit faite avant le départ du sol français.

Pour plus d’infos, consultez le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale puis sélectionnez le pays concerné. Si le pays ne figure pas dans la liste, c’est qu’il n’y a aucun accord entre la sécurité sociale française et la sécurité sociale du pays concerné.

Conseils santé

Vaccins

Pour entrer sur le territoire de certains pays, il est obligatoire de justifier de vaccins. Pour d’autres, les organismes sanitaires ne font que recommander tel ou tel vaccin.
Dans tous les cas, pour vous assurer de la marche à suivre, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre médecin traitant et de consulter les fiches pays du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.
Par ailleurs, vous trouverez une carte détaillée des vaccins demandés dans chaque pays sur le site de l’Institut Pasteur.

Trousse à pharmacie

  • Désinfectant hydro-alcoolique (à base d’eau et d’alcool) pour les mains
  • Pince à épiler : en cas d'écharde par exemple ou de piqûre d'abeille
  • Mouchoirs en papier
  • Pansements auto-adhésifs de toute taille
  • Bouchons d’oreilles anti-bruit
  • Préservatifs (à acheter en Europe car mieux contrôlés)
  • Répulsif anti moustique
  • Paracétamol : pour la fièvre et les douleurs (privilégier les formes à prendre sans eau)
  • Ibuprofène en cas de douleur plus intense ou non soulagée par le paracétamol
  • Pour contrer une turista ou une indigestion : Anti-vomitif, antispasmodique, anti diarrhéique
  • Anti allergique
  • Pour nettoyer les plaies mais aussi les yeux : sérum physiologique
  • Crème pour soulager les brûlures
  • Crème solaire/après-solaire
  • Pour le mal des transports : médicaments en fonction de la problématique
  • Compresses stériles et un antiseptique
  • Crème à base d'Arnica Pommade contre les démangeaisons

Autres

  • Si vous portez des lunettes, pensez à prendre avec vous une seconde paire
  • Si vous suivez un traitement médicamenteux, pensez à prendre les ordonnances avec vous
  • Pensez à respecter les précautions élémentaires d’hygiène et de qualité de l’eau (par exemple, dans certains pays il faut nettoyer les fruits et légumes avec un produit désinfectant que l’on trouve sur place)
  • Pensez à partir avec votre carte de groupe sanguin qui vous sera donnée, sur demande, après 2 prises de sang
  • Anticipez votre départ, et lors d’un bilan sanguin, faites-là tamponner !

Nos partenaires santé

En souscrivant à une mutuelle internationale pour le période de votre mobilité à l’étranger vous avez la garantie qu’en cas de problème de santé vous ne risquez rien ni pour votre santé ni pour votre porte-monnaie. Souvent les coûts d’hospitalisation, de rapatriement ou même d’une visite chez le médecin peuvent s’avérer considérables. Nos trois partenaires vous proposent des solutions adaptées à tous les types de mobilité. A vous de choisir celle qui vous correspond le mieux indépendamment de votre caisse d’assurance maladie (LMDE, VITTAVI, CPAM, etc.).

LMDE

Pour vous simplifier les démarches et vous faire gagner du temps, nous pouvons vous programmer un rdv dans l’agence LMDE à Toulouse. Contactez-nous à mouvbox@univ-toulouse.fr et communiquer nous vos disponibilités.

VITTAVI

Pour vous simplifier les démarches et vous faire gagner du temps, nous pouvons faire directement votre demande de CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie), ce qui évitera de vous déplacer en agence. Contactez-nous à mouvbox@univ-toulouse.fr et nous vous demanderons les informations nécessaires à sa création.

APRIL INTERNATIONAL

Depuis 40 ans, APRIL International Expat propose des solutions d’assurance adaptées aux besoins des personnes qui vivent en dehors de leurs pays d’origine. Que vous soyez étudiant, stagiaire, PVTiste, salarié ou retraité, que vous partiez seul ou en famille, une assurance internationale s’adapte à votre profil et à votre budget.

Sur le même sujet