Le point sur la mobilité internationale

Vendredi 26 mars 2021
Imprimer

Vous devez partir prochainement en mobilité à l’étranger ? Vous voulez effectuer votre stage à l’étranger ? Vous avez des questions sur le Brexit ? Vous êtes actuellement en mobilité ? Vous êtes inquiets quant à la crise sanitaire et l’incertitude qui plane ? Pas de panique, voici les réponses à vos questions. 

 

La mobilité des étudiants de l’Université fédérale Toulouse Midi Pyrénées :

Partir en mobilité, cela paraît aujourd’hui très compliqué, avec une crise sanitaire qui a suspendu le temps. Cependant l’équipe Mouv’Box de l'Université fédérale est là pour vous aider : retrouvez des conseillers surle tchat instagram spécial info mobilité, par visio zoom et posez vos questions par mail à mouvbox@univ-toulouse.fr

Rendez-vous aussi sur les réseaux sociaux pour découvrir les stories d'étudiants partis en mobilité : 

 

Vous êtes actuellement en mobilité :

Rapprochez-vous des services des relations internationales de vos établissements d’origine et d’accueil qui pourront vous orienter, conseiller. 

Concernant le programme Erasmus+ voici un article qui pourra répondre à vos questions : [coronavirus] Ça se passe comment la mobilité Erasmus ? (generation.erasmusplus.fr)

 

Vous souhaitez témoigner sur votre expérience ?

Et aider d’autres étudiants qui s’apprêtent à partir ?

Répondez au questionnaire en ligne : 

COVID-19 - je partage mon expérience !

 

Vous partez en mobilité 

Est-il possible de partir en mobilité actuellement ?

Les mobilités européennes et internationales restent possibles, sous réserve des politiques et des modalités de départ et surtout d’accueil dans les universités partenaires, et dans le pays de destination. Le service des relations internationales de votre établissement est votre premier interlocuteur et pourra vous tenir au courant des décisions de votre établissement, et des changements éventuels.

Dans le cas où votre départ n’est pas possible (fermeture des frontières, interdiction de voyager, quarantaine, etc.), suivant les universités d’accueil il existe des solutions de repli : on pourra par exemple vous proposer de poursuivre votre mobilité à distance lorsque cela est possible (cours en ligne) ; ou d’annuler la mobilité et de suivre les cours de votre établissement d’origine, ou de réaliser votre stage en France.

Si votre séjour en immersion est compromis pour cette fois, il vous sera toujours possible de partir à un autre moment, par exemple en stage, ou en année de césure, en summer schools, etc.

Plus d’infos : Tout ce qui'il faut savoir sur la moblité internationale (welcomedesk.fr)

Est-il actuellement possible de réaliser un stage à l’étranger ?

Certains établissements ont dû restreindre les stages à l’étranger. Renseignez-vous auprès du service dédié de votre établissement et regardez les conditions d’accueil dans le pays que vous ciblez, notamment pour vérifier que le stage est une raison suffisante pour entrer dans le pays.

Attention également à bien prendre une assurance internationale, bien utile en cas de pépin !

Si vous souhaitez effectuer un stage à l’étranger, et avez l’accord de votre établissement, il vous est conseillé de viser pour l’instant l’Union Européenne, plus simple, moins loin, et quand même dépaysant !

 

Est-il actuellement possible de voyager ?

Sachez que si la France a fermé ses frontières le 31 janvier 2021, il est possible de circuler dans l’espace européen et même au-delà, car la participation à un échange universitaire fait partie des motifs impérieux justifiant une sortie du territoire.

Plus d’informations : Attestation de déplacement et de voyage (interieur.gouv.fr)  

Vous pouvez également consulter les conseils pour votre pays d’accueil sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.

Attendez-vous à devoir fournir un test PCR négatif, ainsi que de suivre une quarantaine plus ou moins longue à l’arrivée.

Pour rappel,  il est indispensable de s’inscrire sur le Fil d’Ariane du Ministère, ce qui vous permet de recevoir les dernières nouvelles et recommandations une fois sur place, et de signaler votre présence dans le pays.

 

Vous souhaitez partir en mobilité  

Est-ce le bon moment pour planifier ce projet ?

Oui ! Il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier un séjour en mobilité, stages ou études.

Mobilité stage, renseignez-vous sur les périodes de stage, sur les pays, les secteurs et entreprises qui vous intéressent.

Mobilité études, renseignez-vous sur les périodes de candidature à la mobilité au sein de votre établissement, et réfléchissez à votre projet.

Retrouvez les informations sur les pages dédiées : Allez ! c'est décidé, je pars à l'étranger (welcomedesk.fr)

Le Brexit, qu’est-ce que cela change pour les futurs départs vers le Royaume-Uni ?

Avec le Brexit, acté le 31 Décembre 2020, le Royaume-Uni sort normalement du Programme Erasmus+ (période 2021-2027). Les étudiants qui souhaitent partir au Royaume-Uni par la suite ne pourront donc a priori plus bénéficier du programme Erasmus+ et des financements associés.

Des alternatives sont envisagées : par exemple, en-dehors du programme Erasmus+, des accords d'échange spécifiques entre établissements français et britanniques peuvent toujours se nouer.

Vous pourrez vous renseigner directement auprès de votre établissement pour savoir si de tels accords internationaux sont en cours d’élaboration pour les mobilités étudiantes.

Pour plus d’informations sur le Brexit et Erasmus+ cconsultez le site etudiant.gouv.fr : Brexit, quel impact sur vos études supérieures