Les frais d'inscription

Vendredi 29 novembre 2019
Imprimer

Une fois admis dans un établissement d’enseignement supérieur, vous devrez payer des frais d’inscription dont le montant varie en fonction de la formation choisie, de l’établissement d’enseignement et de votre situation personnelle. 

 

Les frais d’inscription généraux

Le montant des frais d’inscription varie en fonction du type de formation et du niveau d’études.

Un taux réduit est appliqué dans le cas de cumul de frais d’inscription ou d’une période de césure. Il est possible de payer en plusieurs fois. Le montant des frais peut varier en fonction des types d’établissements : renseignez-vous auprès de l’établissement visé.

Vous êtes étudiant boursier, pupille de la Nation : vous pouvez être exonérés des frais d’inscription.

 

Frais d’inscription pour les étudiants étrangers

Depuis l’année universitaire 2019-2020, les étudiants internationaux peuvent être amenés à payer des frais d’inscription différenciés suivant leur pays d’origine et leur situation personnelle.

Vous n'êtes pas concerné par ces frais d'inscription différenciés si vous êtes :

  • étudiant intra-européen ;
  • étudiant ayant la nationalité d'un pays qui a signé un accord avec la France ;
  • étudiant venant étudier en France dans le cadre d’un programme d’échanges entre Universités ;
  • étudiant extra-communautaire (selon statut, diplôme préparé et situation en 2018-2019).

Des cas d’exonération partielle ou totale sont possibles.

En savoir plus sur les frais d'inscription différenciés

 

Frais de concours et frais de dossier

Dans le cadre des frais de scolarité, la distinction est faite entre frais de concours, frais de dossier et frais d’inscription.

Certaines écoles sont accessibles via un concours et peuvent appliquer des frais de dossier en sus des frais d'inscription. Pour ces questions, renseignez-vous auprès de l’établissement visé.

Plus d’informations : Coût d'une inscription dans l'enseignement supérieur

Sur le même sujet