Pérou

Lundi 23 avril 2018
Imprimer

Pays associé au Machu Picchu et aux flûtes de Pan, le Pérou est pourtant bien plus que ça : c’est le cœur de la civilisation Quechua qui est présente aussi bien au niveau de sa langue que de ses traditions. Le Pérou vous attend pour profiter de ses plages, de ses montagnes ou de sa « selva » amazonienne où la faune et la flore gouvernent encore, c’est à vous de choisir !

Que ce soit pour un échange universitaire ou pour une toute autre expérience, les péruviens ne vont décevront pas, accueillants, chaleureux ils vous attendent à bras ouverts et sauront vous faire découvrir les lieux magiques de leur « Pachamama » (Leur Déesse Terre Mère).

Informations générales

Généralités

Capitale : Lima
Langues : Espagnol, quechua, aymara
Population : 30,9 millions d’habitants
Superficie : 1 285 315 km2
Monnaie : Nuevo sol (PEN)
Décalage horaire : -6h en hiver, -7h en été
Indicatif téléphonique : 00 51
Fête nationale: 28 juillet
Villes principales: Lima, Arequipa, Trujillo, Chiclayo
Consulats généraux de France : Lima, Cusco, Arequipa, Piura
Ambassade de France : Lima

Données pays

Régime : Monarchie constitutionnelle à régime parlementaire / État fédéral
Religions : Catholicisme (89%)
Nombre de Français (inscrits au consulat) : 3 804

Immigration

La législation en matière d’immigration peut changer. Pensez à consulter le site de l’ambassade/consulat péruvien en France ou celui du ministère des affaires étrangères.

Pour un séjour inférieur à 3 mois, vous n’avez besoin d’aucun visa, un passeport en cours de validité suffit. Seul un formulaire migratoire (TAM) qui vous sera donné dans l’avion devra être rempli, montré au service « immigration » de l’aéroport à l’arrivée puis conservé jusqu’au jour du départ.
Si vous perdez ce document, vous pouvez en solliciter un nouveau en contactant  la Dirección de Control Migratorio de la Dirección General de Migraciones y Naturalización » (DIGEMIN) du Ministère de l’Intérieur du Pérou. Sinon, vous devrez vous acquitter d’une taxe à la sortie du territoire.
Par contre pour tout séjour supérieur à 3 mois, il faut faire une demande de visa.

Types de visa

Etudes : C’est à l’institution éducative au Pérou (l’Université ou l’école d’accueil) de faire la demande de visa en votre nom auprès de la « Superintendencia Nacional de Migraciones ». Pour savoir si votre visa est prêt à être retiré au consulat du Pérou à Paris, vous pouvez contacter le 01 42 65 49 47   /   01 42 65 25 10 ou écrire à rg@conper.fr   /   info@conper.fr

Travail : Le visa « affaires » est à demander auprès du consulat du Pérou à Paris. Formulaire à télécharger.

Sachez qu’une fois sur place, vous pouvez vous adresser à la « Superintendencia Nacional de Migraciones » pour prolonger votre visa ou encore changer de statut ou consultez le site officiel de l’immigration au Pérou.

Dans tous les cas, pour vous assurer des modalités d’entrée et de séjour sur le territoire en fonction du type de votre mobilité, nous vous conseillons de contacter un des consulats en France de votre pays de destination.

Vivre au Pérou

Sécurité

Comme partout, il y a des vols et des agressions. Soyez vigilants particulièrement dans les zones touristiques. Prenez soin de vos papiers d’identité et gardez-les en lieu sûr. Sortez avec des photocopies de ces documents, les démarches en cas de perte ou de vol seront beaucoup plus simples si vous pouvez justifier de copies.

Si vous voyagez en bus, il est conseillé de voyager de jour. De nombreux mouvements sociaux bloquent les grands axes routiers.

Pour en savoir plus sur les recommandations, consultez le site officiel du Ministère des Affaires Etrangères.

Transports & communication

Téléphonie & internet

Les principaux opérateurs sont MovistarTIM et Claro.  Si vous partez pour un court séjour vous pouvez opter pour la location de portables qui se rechargent sans abonnement, sinon le mieux est d’acheter un téléphone premier prix qui fera très bien l’affaire.

Pour ce qui est d’internet, le Pérou bénéficie d’une bonne couverture. Les hôtels, restaurants et auberges disposent très souvent d’un accès wifi gratuit pour les usagers.

Sinon, dans les villes, que ce soit pour téléphoner ou pour un accès internet, on trouve de nombreux « locutorios » qui vous permettront de vous reconnecter avec la France.

Validité du permis FR & international

Le permis de conduire français ou international est valable seulement pendant trois mois à compter de la date d’entrée sur le territoire péruvien. Au-delà il vous faudra obtenir un permis local.

Transports en commun

Les combis et micros constituent le moyen le moins cher pour vous déplacer dans les villes. Ceci dit, il faut savoir où et quand les prendre. Vous opterez probablement au début pour les taxis et au bout de quelques semaines, vous deviendrez imbattables sur le réseau « combis/micros » !!

Pour ce qui est du transport inter-villes, vous trouverez de nombreuses compagnies de bus qui se partagent le territoire et qui offrent des liaisons très régulières. Vous trouverez plusieurs gammes allant du bus où l’on sent les moindres petits cailloux et bosses aux bus « grand standing » où vous pourrez vous allonger à 180°.

Consultez Red Bus pour réserver votre bus.

Réseau aérien

Prendre l’avion pour se déplacer à l’intérieur du pays peut être très judicieux si l’on souhaite gagner du temps. Pour vous donner une idée, pour faire Lima-Cusco en bus, il faut compter 23h, autant dire que des fois ça vaut le coup de dépenser un peu plus !!!

Quatre compagnies principales assurent les liaisons intérieures : LAN Perú, Star Perú, Taca et Peruvian Airlines.

Santé

Les cliniques au Pérou offrent un bon service dans les grandes villes mais moins bon ailleurs. A moins que vous ne soyez salariés là-bas les frais médicaux sont à votre charge.

Consultez notre fiche « Je prévois ma couverture santé ».

Vaccinations

Aucun vaccin n’est obligatoire. Cependant, selon les zones où vous comptez aller, votre médecin peut vous en conseiller.

Numéros d’urgence

  • Police : 105
  • Pompiers : 116
  • Samu : 117

Travail, job

Les secteurs du tourisme et de l’agriculture sont des secteurs demandeurs.

Il faut maitriser la langue pour pouvoir prétendre à un travail, consultez nos fiches « Cours de langues » et « Certifications – autres langues ».

Toutefois des entreprises peuvent être susceptibles d’être intéressées par des personnes parlant français et/ou autre langue étrangère, consultez nos fiches « Cours de langues » et « Tests et certifications – anglais » ou « Certifications – autres langues ».

Où travailler ?

  • Agroalimentaire
  • Chimie, pharmaceutique
  • Energie,
  • Textile,
  • Hôtellerie et restauration 
  • Professeur de français

Réglementation

Les 35h françaises ne sont pas d’actualité là-bas, c’est 48h de travail réparties en règle générale sur 6 jours (jour de congé le dimanche selon le corps de métier).

Le salaire minimum est de 750 sol/ mois soit environ 215€.

Sites utiles

Logement

Les prix varient d’une ville à l’autre, Lima reste une ville chère si l’on compare à l’échelle du pays. A titre d’exemple, un appartement studio/T1 dans le centre-ville de la capitale coûte environ 400/500€. Comme partout, la colocation permet de réduire les frais liés au logement.

Vous pouvez trouver un logement grâce à des petites annonces dans la rue, dans les journaux, grâce au bouche-à-oreille, avec l’aide des universités ou en ayant recours à des agences immobilières. Consultez aussi les liens donnés plus bas, dans la rubrique « Sites utiles ».

Contrat de location

Les conditions là-bas correspondent à ce que nous avons chez nous :

  • bail de 1 à 3 ans
  • 2 mois de caution et le mois d’entrée dans les lieux.

Et si vous payez d’avance 6 mois à 1 an de loyer, vous pouvez bénéficier d’une réduction assez conséquente. A vous de négocier !!!

Sites utiles

Loisirs et vie culturelle

Fêtes et célébrations

Elles sont nombreuses. Certaines suivent le calendrier catholique, d’autres sont liées aux civilisations précolombiennes. Le carnaval qui a lieu en février-mars est fêté dans tout le pays. L'Inti Raymi (24 juin) est l'une des grandes fêtes incas des alentours de Cusco célébrant le soleil. Le 28 juillet tout le pays fête la Déclaration de l'Indépendance de 1821. Le 30 août se voit célébrer la sainte patronne Santa Rosa à Lima seulement. Pour terminer sur une note païenne, soyez à Puno le 5 novembre pour peut-être voir Manco Capac, le premier Inca, surgir du lac Titicaca.

Incontournables

Les ruines du Macchu Picchu au petit matin avant que les grands cars à touristes ne débarquent, les îles du lac Titicaca, survoler les lignes de Nazca, découvrir la jungle péruvienne au départ d’Iquitos, faire un trek dans le Cañon del Río Colca, visiter les villes de Cajamarca et d’Arequipa…

Budget mensuel à Lima

Le coût de la vie est bon marché, environ 40% moins cher qu’à Toulouse.

Nourriture : 100 €/mois
Logement :

  • à partir de 250 €/personne pour une colocation dans le centre-ville de Lima
  • entre 400 € et 500 €  pour un studio dans le centre-ville de Lima mais moins de 200€ pour un studio à Arequipa

Abonnement transports : environ 28 €/mois pour un abonnement ; 0,40 € ticket de bus ou métro ; taxis 1,35 €/km
Charges : 55 €/mois
Internet : à partir de 38 € / mois

TOTAL = en moyenne 520€/mois  + extras.

Extras à prendre en compte :
Billet : Toulouse – Lima à partir de 700 € / AR
Frais de scolarité : varient en fonction de l’université d’accueil
Frais Visa : varient en fonction de la mobilité
Autres frais : voir notre fiche « Je prévois ma couverture santé à l’étranger », « Je me prépare à la langue du pays ».

Pour vous aider dans la gestion de votre budget, consultez notre onglet « financer sa mobilité ».

Enseignement supérieur

Présentation générale

On trouve 4 types d’établissements d’enseignement supérieur au Pérou : les universités, les instituts supérieurs technologiques (IST), les instituts supérieurs pédagogiques (ISP) et les instituts de spécialisation et de recherche (escuelas de postgrado).

Les études universitaires sont divisées en deux cycles : le bachiller et la maestria.

Le bachiller s’obtient après 5 ans : 2 ans d’études générales + 3 ans de spécialisation (qui s’apparenteraient à notre licence).

Le master correspond à 2 ans après le bachiller.

Comme chez nous, l’année se compose de 2 semestres.

Inscription

Pour pouvoir prétendre s’inscrire dans un établissement supérieur péruvien, il faut réussir l’examen d’entrée qui est obligatoire : l’examen de ingreso. Ce concours a lieu 2 fois dans l’année, une fois entre janvier et avril et une deuxième entre juillet et août. 

D’autres critères de sélection sont également pris en compte : âge, notes, projet professionnel, etc.

Si vous passez par un programme d’échange, contactez le service des relations internationales de votre établissement, sinon rentrez directement en contact avec l’établissement d’accueil péruvien pour connaitre la procédure d’inscription.

Coûts

Le coût dépendra de l’option choisie : le semestre complet ou la formule « crédits », c’est-à-dire prendre des cours à la carte et payer en fonction du nombre de cours choisis.

Universités partenaires

Pour connaître les partenariats existants entre votre établissement et les établissements péruviens, renseignez-vous auprès du service de Relations Internationales.

Les universités publiques réputées :

A Lima :

  • Universidad Nacional Mayor de San Marcos (UNMSM),
  • Universidad Nacional Agraria La Molina,
  • Universidad Nacional de Ingeneria.

En province :

  • Universidad Nacional San Agustín de Arequipa (UNAS),
  • Universidad San Antonio Abad du Cusco (UNSAAC),
  • Universidad Nacional de Trujillo (UNT).

Les universités privées réputées :

  • Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP),
  • Universidad de Lima,
  • Universidad del Pacífico,
  • Universidad Privada Cayetano Heredia.

Sur le même sujet