Parcours de soins coordonnés et médecin traitant

Jeudi 26 mars 2020
Imprimer

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, vous devez déclarer un médecin traitant à l'Assurance Maladie pour bénéficier d'une meilleure prise en charge de vos frais de santé. Le médecin traitant assurera votre suivi médical et vous orientera vers des spécialistes s'il l'estime nécessaire.

 

Comment déclarer son médecin traitant ?

Étape 1 : cosignez avec le médecin la Déclaration de choix du médecin traitant

Étape 2 : envoyez ce formulaire complété et signé à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Si vous avez déjà une carte vitale, vous pouvez la présenter au médecin, qui fera lui-même la déclaration en ligne. Vous êtes libre de choisir votre médecin traitant et d’en changer sans justification.

 

Exceptions au parcours de soins coordonnés

Il existe des exceptions au parcours de soins coordonnés : vous pouvez consulter directement certains spécialistes sans passer par votre médecin traitant. Attention, vous devez tout de même avoir déclaré un médecin traitant au préalable.

Ces exceptions concernent les spécialités suivantes :

  • Gynécologues ;
  • Chirurgiens-dentistes ;
  • Ophtalmologues ;
  • Psychiatres et Neuropsychiatres ;
  • Laboratoires ;
  • Stomatologues.

De même, vous ne serez pas non plus pénalisés au niveau des remboursements si vous consultez un autre médecin en raison de l’absence ou de l’indisponibilité de votre médecin traitant ou en cas d’éloignement géographique de votre part.

En savoir plus sur le parcours de soins coordonnés et médecin traitant

 

Tags: 

Sur le même sujet