S'engager dans le cadre d'un volontariat

Mercredi 14 février 2018
Imprimer

Vous souhaitez vous enrichir humainement, découvrir une culture nouvelle, acquérir de nouvelles compétences et partager les vôtres, agir en qualité de citoyen international ? Si c’est le cas, le volontariat est fait pour vous. Engagez-vous, partez, agissez et revenez transformé ! Que vous souhaitiez faire une pause solidaire ou que vous recherchiez à réaliser un réel projet professionnel ou personnel, optez pour le volontariat à court, moyen ou long terme. Afin de savoir vers quel programme vous orienter, nous vous conseillons de bien penser votre projet et de définir, en fonction de votre profil, vos attentes et les objectifs que vous souhaitez atteindre.

Le service civique

Si vous avez entre 16 et 25 ans, que vous êtes de nationalité française ou ressortissants d’un pays de l’Espace Economique Européen (sinon, consultez les conditions particulières) et que vous souhaitez vous engager en faveur d’un projet d’intérêt général collectif sur une durée de 6 à 12 mois, optez pour le service civique en France ou à l’étranger. Vous aurez le choix entre 9 domaines d’intervention reconnus prioritaires : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, intervention d’urgence. Il faut savoir qu’une personne en service civique n’est pas considérée comme une personne salariée, c’est une indemnisation qui vous sera versée (entre 500 et 700€ selon votre situation). Il existe aussi une autre forme d’engagement : le volontariat de Service Civique qui diffère seulement au niveau du public qu’il cible, les + de 25 ans, et la durée du contrat qui, dans ce cas, peut aller jusqu’à 24 mois.

Service Volontaire Européen (SVE)

Si vous avez entre 17 et 30 ans, vous pourrez, grâce au SVE, allier engagement et mobilité puisque ce programme, contrairement au service civique, ne peut se faire en France. Malgré son nom, il va même au-delà des frontières européennes. Le contrat se base sur du temps plein et peut aller de 2 à 12 mois. Le volontaire sera logé, nourri et bénéficiera d’une protection sociale. Le SVE s’organise autour de la collaboration de trois acteurs: l’organisation d’envoi, l’organisation d’accueil et le volontaire. La première étape : trouver une organisation d’envoi. Celle-ci vous aidera à bâtir votre projet et restera à vos côtés pendant la durée de votre service.

Consultez la carte interactive pour trouver la structure d’envoi la plus proche de chez vous.

Sur Toulouse :   AROEVEN Midi-Pyrénées,
6 rue Pierre Larousse, 31400 Toulouse
m. betton@aroeven.fr

Que ce soit l’organisation d’envoi ou l’organisation d’accueil, toutes deux doivent être accréditées par l’Agence Française Erasmus + Jeunesse & Sport.
Pour consultez les offres de SVE et pour avoir plus d’infos, consultez le portail européen de la jeunesse.

Volontariat International (VI)

C’est un programme placé sous la tutelle de l’Ambassade de France du pays d’accueil qui donne la possibilité aux 18-28 ans d’effectuer une mission à l’étranger, de 6 à 24 mois, dans une entreprise (VIE) ou administration française (VIA). Tout comme pour les autres programmes, le VI ne vous donne ni le statut de bénévole, ni celui de salarié, vous percevrez une indemnisation forfaitaire qui variera selon le pays d’accueil (715€ minimum). Toutefois, la démarche pour décrocher un VI reste similaire à celle à adopter pour trouver emploi : se créer un compte sur le site donné plus bas, mettre à jour son CV, dresser un profil attractif, faire le point sur ses compétences, se préparer pour l’entretien afin d’être sélectionné, etc.
En plus de l’indemnisation, vous bénéficierez d’une protection sociale. Par contre, c’est à vous de trouver un logement et de vous charger du loyer.
Pour plus d’infos sur le VI en général, le VIE et le VIA, consultez le site CIVI, site officiel de l’organisme gérant ces programmes.

Et plein d’autres :

  • Le Volontariat Franco-Allemand
  • Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)
  • Les dispositifs JSI et VVV-SI
  • Le Volontariat des Nations Unies (VNU)
  • Les chantiers de volontaires de solidarité internationale
  • Le Volontariat International de la Francophonie (VIF)
  • L’initiative EU Aid Volunteers
  • Les programmes de volontariat nationaux

Pour plus d’infos, consultez la plateforme France Volontaires.

 

Sur le même sujet