Étudiants internationaux, les conditions pour travailler en France

Mardi 20 avril 2021
Imprimer

Les étudiants internationaux peuvent travailler en France sous certaines conditions

Étudiants étrangers (or UE) détenant un titre de séjour étudiant (Carte ou Visa Long Séjour Valant Titre de Séjour)

Vous pouvez travailler, à titre accessoire, jusqu’à 60% de la durée annuelle de travail soit 964 heures (dates de validité du visa/titre de séjour) sans avoir à solliciter une autorisation de travail. Au-delà de cette durée, si le contrat de travail doit s’inscrire dans le cadre de votre cursus universitaire (alternance, interne en médecine etc…)vous devez demander (ou votre employeur) une autorisation de travail.

Étudiants algériens 

Vous devez demander une autorisation de travail dès la 1re heure de travail. Vous pouvez travailler au maximum 50% de la durée annuelle de travail pratiquée dans la branche ou la profession concernée.

Nouveauté 2021

Depuis le 6 avril 2021 ce n’est plus la Direccte qui gère les demandes d’autorisations de travail. La demande se fait dorénavant en dématérialisation sur le site interieur.gouv.fr -

Titulaires de Carte Recherche d’emploi – Création d’entreprise (ou APS suivant nationalité)

Accessible après l’obtention de certains diplômes : Licence Professionnelle, Master 2, Doctorat et Diplômes d’État

  • Pas besoin d’avoir une promesse d’embauche ou un contrat de travail
  • Titre valable 1 an autorisant le travail à temps plein

Pour faciliter votre changement de statut, nous vous recommandons de solliciter un titre de séjour "recherche d'emploi / création d'entreprise" si vous en remplissez les conditions, même si vous bénéficiez déjà d'une promesse d'embauche. Ce titre de séjour vous permettra de commencer à travailler immédiatement à temps plein et sans avoir à solliciter d'autorisation de travail. Vous pourrez également changer d'employeur librement durant la validité de cette carte de séjour.

Ce n'est que lorsque votre titre de séjour "recherche d'emploi / création d'entreprise" arrivera à expiration que vous pourrez solliciter un titre de séjour "salarié", "travailleur temporaire" ou "Passeport Talent". La procédure de changement de statut est alors accélérée.

Changement de statut vers salarié ou travailleur temporaire

Si le travail est pérenne, en rapport avec les études et avec une rémunération au niveau de vos études :

  • Changement de statut vers salarié (CDI) ou travailleur temporaire (CDD >6 mois)
  • À demander 2 mois avant l’expiration du titre recherche d’emploi / création d’entreprise
  • Opposabilité de la situation de l’emploi en France à justifier par l’employeur auprès de la DIRECCTE (sauf si rémunération 1,5x le SMIC et si niveau Licence Pro ou M2 a minima)
     

Sur le même sujet