Violences conjugales et intrafamiliales : réagir peut tout changer

Lundi 11 mai 2020
Imprimer

La période de crise que nous vivons et le confinement à domicile engendrent une hausse très importante des violences conjugales et intrafamiliales. Si vous êtes victime ou témoin de violences, plusieurs dispositifs existent pour vous aider.

 

Si vous êtes victime de violences


· Envoyez un SMS au 114. Ce numéro permet aux victimes de violences intrafamiliales d'appeler les urgences par un mode de communication silencieux, en envoyant un SMS. Ce numéro d’urgence, habituellement destiné aux personnes sourdes et malentendantes, a été ouvert à tous pendant la période de confinement.

· Composez le 3919. Le numéro d’appel 3919 Violences femmes info est un numéro gratuit d’écoute et d’information anonyme, qui n’est pas repérable sur les factures et les téléphones. Le service est ouvert du lundi au samedi de 9 à 19 heures pendant la période du confinement. En dehors de ces horaires, composez le 17.

· Le numéro d’appel 119 « Allô enfance maltraitée » est un numéro gratuit d’écoute au service de l’enfance en danger, non-repérable sur les factures de téléphone.

· En cas d'urgence, composez le 17, police secours.

· L’application mobile FLAG ! pour les victimes ou témoins d’une LGBTphobie, de violence conjugale au sein des couples LGBT ou d’une sérophobie : www.flagasso.com

Dans le contexte particulier du confinement, indispensable à l'endiguement de la pandémie de Covid-19, les violences conjugales et intrafamiliales se multiplient.

Le site arretonslesviolences.gouv.fr recense les actes interdits et punis par la loi et vous permet de mieux connaître vos droits.

Les pharmarcies, nouveau lieu de refuge

Dans un communiqué de presse paru le 27 mars 2020, le ministère de l’Intérieur indique que durant la période de confinement, les victimes de violences intra-familiales peuvent se rendre dans la pharmacie la plus proche de leur domicile, où elles seront accueillies et où l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre. Les forces de police et de gendarmerie ont reçu pour consigne d’intervenir en urgence pour de tels appels provenant des pharmacies.

Si vous souhaitez recourir à ce dispositif, vous pouvez prétendre sortir de chez vous pour aller faire des courses et remplir l’attestation de déplacement en cochant la case correspondante. Il ne sera pas reproché à une victime de violences intra-familiales parvenant à quitter son foyer de s’être échappée sans attestation.

Ce dispositif est destiné aux femmes victimes de violences conjugales, mais également à toutes les victimes de violences dans le cercle familial, à commencer par les mineurs.

 

Je suis témoin de violences. Que faire ?

Si vous êtes témoin de violences conjugales ou intrafamiliales, votre intervention peut faire la différence. Vous pouvez :

  • Signaler les violences en ligne de manière anonyme, 24h/7j, via le portail de signalement des violences sexuelles et sexistes sur le site du ministère de l’intérieur.
  • En cas d'urgence, appelez police secours en composant le 17.

 

Des associations qui vous accompagent

  • L'association Affuté.e, association étudiante féministe interuniversitaire se mobilise également sur la question des violences conjugales. Leur page facebook regroupe des informations pour alerter, le contact de professionnels pour écouter et des solutions d’hébergement pour celles qui devrait fuir leur habitation.
 
  • Jules et Julies, association étudiante interuniversitaire autour des questions de lutte contre les discriminations de genre, ont créé un groupe de parole pour la communauté TBPGQI, plateforme contenant des informations autour de la santé, des propositions d’activités..
 
  • L’association nationale Enipse à ouvert une ligne d'écoute et de soutien spécial confinement auprès de la communauté LGBTQI du lundi au vendredi de 12h à 20h et propose un espace confidentiel et gratuit : 06 24.10.63.10
 
  • L’association nationale Le Refuge, héberge et accompagne les jeunes LGBT+ rejetés par leurs parents (un lieu à Toulouse). Une ligne d’urgence téléphonique est ouverte 24h sur 24 : 06 31 59 69 50
 

Sur le même sujet