Maroc

Lundi 23 avril 2018
Imprimer

Vous souhaitez une expérience où le dépaysement est garanti, optez pour le Maroc.
Ses somptueux palais, sa gastronomie, son artisanat, ses souks animés par la musique et les parfums d’épice ne vous laisseront pas indifférents et sauront enrichir votre parcours personnel … Doté d’un climat agréable toute l’année et d’un accueil chaleureux, le Maroc vous attend.

Informations générales

Généralités

Capitale : Rabat
Langues : arabe et berbère (langues officielles), le français et l’espagnol sont assez répandus, l’anglais se développe de plus en plus
Population : 34,3 millions d’habitants
Superficie : 446 550 km2
Monnaie : Dirham marocain (MAD)
Décalage horaire : –1H en été, -2H en hiver
Indicatif téléphonique : 00 212
Fête nationale: 23 mai
Villes principales: Fès, Tanger, Casablanca, Marrakech, Rabat
Consulats généraux de France : Fès, Tanger, Casablanca, Marrakech, Rabat, Agadir
Ambassade de France en Irlande à Rabat

Données pays

Régime : Monarchie constitutionnelle / Etat unitaire centralisé
Religions : Islam (99 %)
Nombre de Français (inscrits au consulat) : 46 995

Immigration

La législation en matière d’immigration peut changer. Pensez à consulter le site de l’ambassade/consulat marocain en France ou celui du ministère des affaires étrangères.
Pour les ressortissants français et pour un séjour égal ou inférieur à trois mois, il faut le passeport en cours de validité (la carte d’identité n’est pas reconnue).

Types de visa

Aucun visa n’est demandé pour les ressortissants français.
Toutefois, pour les séjours de plus de 3 mois, il faut faire une demande de carte/certificat d’immatriculation, intitulé de la carte qui variera selon le motif (études, travail, vacances).
NB : Cette carte est nécessaire pour différentes démarches administratives comme par exemple l’ouverture d’un compte bancaire.
Dans tous les cas, pour vous assurer des modalités d’entrée et de séjour sur le territoire en fonction du type de votre mobilité, nous vous conseillons de contacter un des consulats en France de votre pays de destination.

Vivre au Maroc

Sécurité

La situation politique et sécuritaire du Maroc permet que l’on y fasse un séjour plus ou moins long, toutefois il faut faire preuve de vigilance, notamment le long du Sud de la frontière avec l’Algérie.
Comme partout, il y a des vols et des agressions. Soyez vigilants particulièrement dans les zones touristiques. Prenez soin de vos papiers d’identité et gardez-les en lieu sûr. Sortez avec des photocopies de ces documents, les démarches en cas de perte ou de vol seront beaucoup plus simples si vous pouvez justifier de copies.
Pour en savoir plus sur les recommandations que préconise le Ministère des Affaires Etrangères.

Transports & communication

Téléphonie & internet

La qualité du réseau est bonne aussi bien dans les grandes villes que dans les plus petites ou sur les routes.
Les compagnies téléphonie et internet : Maroc Telecom, Meditel et Inwi.

Validité du permis FR & international

Le permis français ou permis international en cours de validité est valable pour une durée maximum d’un an. Au-delà, il faudra se procurer le permis local.
Mais attention, le code de la route est très peu respecté au Maroc, les accidents sont l’une des premières causes de mortalité.

Transports en commun

Pour voyager à l’intérieur du pays, optez pour le train qui propose horaires, confort et tarifs raisonnables, consultez ONCF
Le réseau car qui relie les villes du pays est dense mais les chauffeurs sont réputés pour ne pas être assez vigilants.
En ce qui concerne les déplacements intra-urbains, le réseau bus est bien exploité (même si bondé et non-régulier) dans les grandes villes, bien entendu, les taxis sont présents.
NB : le RER et le tramway sont bien développés à Rabat et Casablanca.

Réseau aérien

Le réseau assure des trajets réguliers entre les grandes villes.
Les 3 principaux aéroports sont Casablanca, Agadir, Marrakech. Viennent ensuite Fès et Tanger.

Santé

La qualité des structures hospitalières est médiocre. La plupart des Marocains qui en ont les moyens vont se faire soigner dans des cliniques privées, comme les expatriés.
Selon la ville où vous allez séjourner, consultez la liste des hôpitaux et médecins recommandés par l’un des 6 consulats de France au Maroc.
Consultez le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale pour en savoir plus sur le système de protection sociale en place en fonction de votre situation (étudiant, touriste, salarié, etc.) ainsi que notre fiche « Je prévois ma couverture santé à l’étranger ».

Vaccinations

Aucune vaccination n’est exigée, néanmoins fièvre jaune, typhoïde et rage peuvent être conseillées.

Numéros d’urgence

  • Police Secours (en ville) : 19
  • Gendarmerie royale (hors agglomérations) : 177
  • Pompiers : 15

Travail, job

Le Maroc manque de personnes qualifiées dans de nombreux secteurs du fait d’un système éducatif et de formation qui ne correspond pas aux besoins des entreprises.
Il faut maitriser la langue pour pouvoir prétendre à un travail, renseignez-vous auprès des associations ou institutions proposant des cours d’arabe à Toulouse.
Toutefois des entreprises peuvent être susceptibles d’être intéressées par des personnes parlant le français ou autre langue étrangère. Consultez nos fiches « Cours de langues » et « Tests et certifications – anglais » ou « Certifications – autres langues ».

Où travailler ?

Les secteurs où le Maroc a besoin de personnes qualifiées : l’aéronautique, l’automobile, la mode.
Sinon, vous pouvez tenter dans les secteurs qui accueillent les étrangers : les transports/logistique, le tourisme, le BTP, l’environnement, la sous-traitance industrielle, l’ingénierie et les bureaux d’études, l’informatique et les technologies de l’information et de la communication, la distribution et la publicité.

Réglementation

  • Salaire minimum : 2350 dirhams/mois (environ 209€).
  • Durée légale du temps de travail : 44h/sem.
  • Congés payés : 3 semaines/an.
  • Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche.
  • Informations complémentaires : la période d’essai varie de 1 à 3 mois, selon le statut du salarié.

Sites utiles

Logement

En général, il faut passer par agence mais les annonces dans les journaux ainsi que le bouche-à-oreille fonctionnent aussi.
NB : Il faut savoir que la location meublée (et notamment la cuisine) n’est pas courante au Maroc.

Contrat de location

Les conditions de location sont similaires aux conditions que nous avons en France. 2 choses cependant sont à garder en tête :

  • L’état des lieux est obligatoire et doit être écrit
  • Le dépôt de garantie ne doit pas dépasser 2 mois de loyer

Sites utiles

Loisirs et vie culturelle

Fêtes et célébrations

Les fêtes et célébrations marocaines sont d’inspiration religieuse. La fête à ne pas rater est celle de l’Aïd Kbir, la fête du mouton célébrant la fin du Ramadan.

Incontournables au Maroc

Vous ne pouvez pas repartir du Maroc sans avoir participé à un Moussem (festival traditionnel, le plus connu est celui de Imilchil), sans avoir vu déambulé dans les souk ou encore sans être allé admirer le Haut-Atlas, la porte de Ouarzazate et l’Aït-Benhaddou, le ksour le mieux réservé,.

Budget mensuel à Rabat

Le coût de la vie est très bon marché, environ 45% moins cher qu’à Toulouse (Marrakech 50% moins cher).

Nourriture : 100 €/mois
Logement :

  • Environ 120€/personne en colocation en T4 en centre-ville
  • Environ 300€ en appartement individuel en centre-ville

Abonnement transports : environ 20€/mois pour un abonnement ; 0,46€ ticket de bus ou métro
Charges : 40€/mois
Internet : à partir de 20€ / mois

TOTAL = en moyenne 380€/mois  + extras.

Extras à prendre en compte :
Billet
 : Toulouse – Rabat à partir de 50 € / AR
Frais de scolarité : Voir l’université d’accueil
Frais Visa : Aucun visa nécessaire mais des frais pour l’obtention d’une carte (voir onglet « immigration » peuvent être engendrés).
Autres frais : voir notre onglet « Je prévois ma couverture santé à l’étranger », « Je me prépare à la langue du pays ».

Pour vous aider dans la gestion de votre budget, consultez notre rubrique « Financer sa mobilité ».

Enseignement supérieur

Présentation générale

L’enseignement supérieur au Maroc est divisé entre les formations universitaires et les formations de cadres proposées dans des établissements (grande écoles) qui ne relèvent pas du Ministère de l’Enseignement Supérieur mais des ministères techniques.
A l’intérieur de ces 2 formations, coexistent le public et le privé qui proposent tous les 2 des formations ouvertes ou sélectives (concours pour entrer).

Inscription

Vous devez passer par le canal diplomatique de la France. Il faut constituer un dossier qui sera envoyé à l’Agence Marocaine de Coopération International (AMCI) avant le 31 juillet de chaque année.
Votre établissement pourra vous renseigner sur la procédure à suivre, mais l’inscription ne pourra pas passer par eux.
NB : En plus de gérer les candidatures pour les demandes d’inscription dans l’enseignement supérieur, l’AMCI propose des bourses aux étudiants  étrangers, consultez leur site.

Coûts

La formation dans les établissements publics est gratuite. Pour le privé, contactez directement les établissements.

Universités partenaires

Pour connaître les partenariats existants entre votre établissement et les établissements marocains, renseignez-vous auprès du service de Relations Internationales.

A savoir

Le système LMD est d’actualité au Maroc (sauf à Ifrane, ville régie par le système anglais).

Sur le même sujet