Nouvelle-Zélande

Lundi 23 avril 2018
Imprimer

Sur la Terre du Milieu, on s’y sent tellement bien !! Entre montagnes, lacs, forêts, rivières et glaciers, c’est le dépaysement assuré aussi bien sur l’île Fumante que sur l’île de Jade ! Plus éloigné de la France c’est quasiment impossible, alors si vous voulez vivre une expérience inoubliable au cœur de la nature, optez pour le pays des Kiwis !

Vous découvrirez les concepts māoris et apprendrez très certainement à comprendre la relation sacrée qui lie le passé, le présent et le futur et qui est au centre de cette culture qu’il faut appréhender avec ouverture d’esprit et respect…

Informations générales

Généralités

Capitale : Wellington
Langues : Anglais (96 %) et maori (4,6 %)
Population : 4,5 millions d’habitants (2014)
Superficie : 269 652 km2
Monnaie : dollar néo-zélandais (NZD)
Décalage horaire : +10h d’avril à octobre et +12h de fin octobre à mars
Indicatif téléphonique : 0064
Fête nationale : Waitangi Day le 6 février (1840)
Villes principales: Auckland, Christchurch, Wellington
Consulats généraux de France : Wellington, Auckland, Christchurch, Dunedin, Hastings, Queenstown
Ambassade de France à Wellington

Données pays

Régime : Monarchie parlementaire / État unitaire centralisé
Religions : 55 % de chrétiens (protestantisme, anglicanisme, catholicisme)
Nombre de Français (inscrits au consulat) : 4 035

Immigration

La législation en matière d’immigration peut changer. Pensez à consulter le site de l’ambassade/consulat néozélandais en France ou celui du ministère des affaires étrangères.

En tant que ressortissants français, il faut se procurer un visa pour entrer sur le territoire néo-zélandais. Il existe une exception pour les séjours tourisme inférieurs à 3 mois. Toutefois, il faudra disposer d’un billet d’avion aller-retour, d’un passeport valide et de la preuve de votre viabilité financière (1000 NZD/mois de séjour (400 NZD si vous apportez la preuve que vous serez logé gratuitement).

Types de visa

Si vous envisagez de travailler en Nouvelle-Zélande, consultez la page dédiée aux visas travail du site officiel de l’immigration pour découvrir les différentes options qui s’offrent à vous.

Si vous envisagez d’étudier en Nouvelle-Zélande, consultez la page dédiée aux visas études du site officiel de l’immigration pour découvrir les différentes options qui s’offrent à vous.

Si vous envisagez de voyager en Nouvelle-Zélande, consultez la page dédiée aux visas voyage du site officiel de l’immigration pour découvrir les différentes options qui s’offrent à vous.

Si vous envisagez de faire un stage en Nouvelle-Zélande, consultez la page dédiée aux visas stage du site officiel de l’immigration pour découvrir l’option qui s’offre à vous.

NB : un stage pourrait vous donner droit à un visa travail, vérifiez auprès d’une des cellules consulaires figurant dans la liste donnée dans le lien ci-dessous.

Dans tous les cas, pour vous assurer des modalités d’entrée et de séjour sur le territoire en fonction du type de votre mobilité, nous vous conseillons de contacter un des consulats en France de votre pays de destination.

Vivre en Nouvelle-Zélande

Sécurité

Comme partout, il y a des vols et des agressions. Soyez vigilants particulièrement dans les zones touristiques. Prenez soin de vos papiers d’identité et gardez-les en lieu sûr. Sortez avec des photocopies de ces documents, les démarches en cas de perte ou de vol seront beaucoup plus simples si vous pouvez justifier de copies.

Les vols dans les camping-cars et vans sont en augmentation, gardez l’œil ouvert même la nuit …

Pour en savoir plus sur les recommandations, consultez le site officiel du Ministère des Affaires Etrangères.

Transports & communication

Téléphonie & internet

Le réseau est de très bonne qualité mais peut être défaillant dans les zones reculées du sud de l’île.

Validité du permis FR & international

Le permis français accompagné d’une traduction certifiée conforme ainsi que le permis international sont valables un an. Au-delà vous devrez vous procurer le permis local.

Attention, en Nouvelle-Zélande on conduit à gauche !!

Transports en commun

Vous trouverez 3 lignes train (Wellington-Auckland, Christchurch-Greymouth, Picton-Wellington) qui sont très lentes. Pour plus d’infos, consultez la seule compagnie de train KiwiRail.

Le car est un moyen pratique et assez rapide de se déplacer dans le pays et, pour aller d’une île à l’autre, vous trouverez des liaisons régulières effectuées par des compagnies de ferry.  

Réseau aérien

L’avion reste le moyen le plus rapide de se déplacer sur le territoire aussi bien à l’intérieur d’une île que d’une île à l’autre.

Les principales compagnies aériennes sont Air New ZealandQantas et JetStar.

Santé

Le service et les soins dispensés par les hôpitaux sont d’excellente qualité mais onéreux. A titre d’exemple, une visite médicale chez un généraliste peut aller jusqu’à 100$ (soit environ 65€).

Vous ne pourrez bénéficier des services proposés par le système de sécurité sociale néo-zélandais public qu’avec un visa travail de plus de 2 ans ou un visa de résidence permanente. C’est pourquoi il faut impérativement souscrire une assurance privée.

Consultez notre fiche « Je prévois ma couverture santé ».

Vaccinations

Aucun vaccin n’est exigé pour entrer sur le territoire.

Numéros d’urgence

111 (police, pompiers et ambulances)

Travail, job

Il faut maitriser la langue pour pouvoir prétendre à un travail, consultez nos fiches « Cours de langues » et « Tests et certifications – anglais ».

Où travailler ?

  • La Nouvelle-Zélande offre des opportunités intéressantes, surtout dans le secteur du tertiaire.
  • Le gouvernement présente les besoins urgents des entreprises, consultez la liste sur le site du gouvernement.
  • Les profils recherchés : ingénieurs informaticiens, spécialistes IT, infirmier-infirmières, professionnels du marketing, de la finance, de la comptabilité. 

Réglementation

  • Salaire minimum : Le salaire minimum est de 13,75$/heure (soit 110$/jour ou 550$/sem.
  • Durée légale du temps de travail : 40h/sem.
  • Jours chômés hebdomadaires : samedi et dimanche
  • Congés payés : 4 semaines/an (minimum légal)
  • Infos complémentaires : La durée de la période d’essai est fixée contractuellement entre l’employeur et l’employé.

Sites utiles

Logement

La colocation est très répandue dans le pays. Vous trouverez des annonces sur la presse locale et sur internet que ce soit pour la coloc ou pour des appartements individuels.

Il faut savoir que le chauffage est très onéreux mais le climat de Nouvelle-Zélande, très doux, devrait vous permettre de ne pas chauffer pendant 8-9 mois sur l’année.

Contrat de location

Le loyer se paye de manière hebdomadaire. La caution représente environ 2 à 4 semaines de loyer.

2 types de contrat existent :

  • Periodic tenancy : la durée n’est pas précisée et le contrat court jusqu’à ce qu’une des 2 parties y mettent un terme.
  • Fixed term tenancy : le contrat contient une date et la location prend fin à cette date.

Sites utiles

Loisirs et vie culturelle

Fêtes et célébrations

Entre célébrations religieuses et païennes, vous aurez de quoi faire la fête en Nouvelle-Zélande.

Ayant été un pays longtemps gouverné par le Royaume Uni, la Nouvelle-Zélande se repose le 26 décembre (Boxing Day) et le 1er juin, le jour de l’anniversaire de la Reine.

Le 6 février, on célèbre la souveraineté de la couronne anglaise sur le pays et le 25 avril, c’est l’ANZAC Day, la commémoration australienne et néo-zélandaise en hommage à ceux qui se sont battus pendant la 1ère guerre mondiale.

Pour ce qui des fêtes un peu plus joyeuses, il ne faut pas rater the Festival of Lights qui se déroule de mi-décembre à début février chaque année dans le parc de Pukekura ou encore the Wildfoods Festival d’Hokitika en mars pour déguster de la bonne bière !!

Le Nouvel An maori est célébré en juin dans les régions d’Auckland et de Northland.

Incontournables en Nouvelle-Zélande

  • Milford Sound, le plus beau fjord du monde
  • Queenstown et Auckland, les 2 villes majestueuses qui vous réservent bien des surprises
  • Les splendides plages d’Abel Tasman ou encore the Bay of Islands
  • Les lacs du Tongariro Crossing
  • Rotorua, la cité volcanique
  • Le Fox Glacier et la forêt tropicale qui l’abrite
  • Le décor fantastique du village des Hobbits du Seigneur des Anneaux

Budget mensuel à Wellington

Le coût de la vie est plus cher, environ 10% de plus qu’à Toulouse.

Nourriture : 330 €/mois
Logement :

  • Environ 400€/personne en colocation en T4 en centre-ville
  • Environ 850€ en appartement individuel en centre-ville

Abonnement transports : environ 90 €/mois pour un abonnement ; 2,40 € ticket de bus ou métro
Charges : 100€/mois
Internet : à partir de 50 € / mois
 

TOTAL = en moyenne 1170€/mois  + extras.

Extras à prendre en compte :
Billet : Toulouse – Wellington à partir de 700 € / AR
Frais de scolarité : varient en fonction de l’université d’accueil
Frais Visa : varient en fonction de la mobilité.
Autres frais : voir notre onglet « Je prévois ma couverture santé à l’étranger », « Je me prépare à la langue du pays ».

Pour vous aider dans la gestion de votre budget, consultez notre onglet « financer sa mobilité ».

Enseignement supérieur

Présentation générale

La Nouvelle-Zélande possède 8 universités publiques qui proposent des formations selon le système anglo-saxon, à savoir Bachelor-Master-Doctorate, équivalents à notre système français LMD.

Vous trouverez aussi une vingtaine d’instituts technologiques polytechniques qui offrent des formations à vocation professionnelle mais aussi des cursus universitaires.

Pour terminer la Nouvelle-Zélande jouit aussi d’un réseau d’établissements privés qui sont segmentés par secteurs (tourisme, économie, etc.).

Inscription

Il est conseillé de s’y prendre quasiment 1 an à l’avance. Les sélections se font sur dossiers, contrairement à certains pays, il n’y a aucun concours d’entrée. Vous devrez passer par le site de l’université sélectionnée pour faire votre demande directement auprès de leur service « scolarité ». Vous pouvez consulter la liste des établissements d’enseignement supérieur sur le site officiel du gouvernement néo-zélandais.

L’établissement vous demandera de justifier d’un niveau en anglais, vérifiez au préalable leurs exigences et consultez nos fiches « Cours de langues » et « Tests et certifications – anglais ».

Coûts

Les frais d’inscription pour les étrangers restent très élevés (minimum NZ$ 10 000 soit environ 6 500 €).

Universités partenaires

Pour connaître les partenariats existants entre votre établissement et les établissements néo-zélandais, renseignez-vous auprès du service de Relations Internationales.

A savoir

  • Le calendrier universitaire néo-zélandais est régi par ses saisons inversées, les cours débutent en février pour se terminer en mi-décembre.
  • Les diplômes bénéficient d’une renommée internationale non négligeable

Sur le même sujet