Russie

Lundi 23 avril 2018
Imprimer

La Russie reste une destination méconnue des étudiants français. Pourtant les Russes ont une bonne image des Français et la langue française est une des premières langues étrangères étudiées en Russie.

Marquée par son passé soviétique, la Russie est aujourd’hui un pays moderne, avec un rôle très important sur la scène internationale. Avoir vécu en Russie et parler le russe sont de véritables atouts dans le monde du travail.

De Moscou à Vladivostok, des immeubles staliniens aux palais colorés de St Pétersbourg, des ballets de danse classique à la nature sibérienne, cosmopolite et fière, la Russie est une véritable aventure entre deux continents.

Informations générales

Généralités

Capitale : Moscou
Langues : Russe
Population : 143,5 millions d’habitants
Superficie : 17 125 187 km²
Monnaie : Rouble (RUB)
Décalage horaire : Le territoire russe est divisé en plusieurs fuseaux horaires. Moscou (+2h), jusqu’à plus 12h
Indicatif téléphonique : +7
Fête nationale: 12 juin (Jour de la Fédération de Russie)
Villes principales: Moscou, St Pétersbourg, Novossibirsk, Iekaterinbourg, Nijnij Novgorod
Consulats généraux de France : Moscou, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg
Ambassade de France à Moscou

Données pays

Régime : République fédérale.
Religions : Orthodoxes (70%), Musulmans (10%)
Nombre de Français (inscrits au consulat) : 5 764

Immigration

La législation en matière d’immigration peut changer. Pensez à consulter le site de l’ambassade/consulat russe en France ou celui du ministère des affaires étrangères.

Les formalités d’immigrations pour la Russie sont assez strictes. Pour tous séjours sur le territoire russe, une autorisation ainsi qu’une invitation (société, particulier, agent de tourisme, hôtel, institution…) sont nécessaires. Les demandes sont à effectuer auprès du Service fédéral des migrations de la Fédération de Russie (SFM), du Ministère des affaires étrangères russe ou bien auprès des ambassades/consulats russes en France. 

Types de visa

Tous les visas délivrés sont à entrée simple, double ou multiples.

Le visa à entrée simple autorise une entrée unique et une sortie unique dans la Fédération de Russie. Le visa à double entrée, deux entrées et deux sorties. Enfin le visa à entrées multiples donne droit à plus de deux entrées et sorties du pays.

Un permis est nécessaire pour faire des études, un stage, travailler ou visiter la Russie.

Tourisme : un visa touristique est délivré pour un voyage de courte durée (30 jours). Il est absolument nécessaire pour traverser le pays

Etudiant : il vous faudra un visa d’études pour pouvoir étudier dans établissement russe. Ce visa est valable 3 mois, mais il peut être prolongé selon la durée du contrat d’études passé avec l’établissement d’enseignement.

Travail : un visa de travail est nécessaire pour travailler en Russie.

Visites : le visa privé est délivré aux personnes en visite privée (famille, amis, soins médicaux). Ce visa est valable pour une période de 3 mois (90 jours). Des conditions particulières sont à respecter pour son obtention. Se renseigner auprès des ambassades, consulats ou site du Ministère des Affaires Etrangères français/russe.

Permis Vacances-Travail (PVT) : pendant 4 mois,

Visa de résident temporaire : pour un séjour temporaire d’une durée maximale de 4 mois.

Dans tous les cas, pour vous assurer des modalités d’entrée et de séjour sur le territoire en fonction du type de votre mobilité, nous vous conseillons de contacter un des consulats en France de votre pays de destination.

Vivre en Russie

Sécurité

Comme partout, il y a des vols et des agressions. Soyez vigilants particulièrement dans les zones touristiques. Prenez soin de vos papiers d’identité et gardez-les en lieu sûr. Sortez avec des photocopies de ces documents, les démarches en cas de perte ou de vol seront beaucoup plus simples si vous pouvez justifier de copies.

Certaines régions de Russie sont déconseillées aux étrangers, car elles sont instables (Caucase) et d’autres peuvent être  inaccessibles depuis la Russie en fonction de la situation politique (Azerbaïdjan, Ukraine, Géorgie).

Pour en savoir plus sur les recommandations, consultez le site officiel du Ministère des Affaires Etrangères.

Transports & communication

Téléphonie & internet

Le réseau est d’excellente qualité.

Les principaux opérateurs téléphoniques sont MTS, MegaFone et Beeline. Les principales compagnies Internet sont Starnet, Corbina, Ufanet et Webplus. Le wifi est disponible à peu près partout, même dans le métro à Moscou. Cependant, Internet reste surveillé par le gouvernement. 

Validité du permis FR & international

Le permis de conduire français n’est pas valable en Russie. Le permis international est valable pendant un an. Pour obtenir un permis de conduire russe, s’adresser au GIBDD (Inspection Générale de la Route).

Transports en commun

Bus, métro, taxi, trains… le pays ne manque pas de transport en commun en particulier dans les grandes villes. Pour le bus, il existe des compagnies publiques et privées, il est un peu difficile de trouver des informations en ligne. Le meilleur moyen est de s’informer directement sur place.

Les trains desservent une grande partie du territoire. Les cars longue distance desservent généralement les zones isolées ou dépourvues  de réseau ferroviaire. 

Le double alphabet n’est pas toujours appliqué dans les transports en commun.

Réseau aérien

De nombreux vols relient les villes de tout le pays. Les principaux aéroports internationaux sont ceux de Moscou (Sheremetievo, Domodedovo, Vnoukovo,),  de Saint- Pétersbourg, de Novossibirsk, Ekaterinbourg, Sochi et de Samara. Il y a des aéroports internationaux dans tous les districts.

Des services de navettes relient les aéroports aux centre villes et gares.

Compagnies nationales : Aeroflot, S7, Utair, Ural Airlines

Plus d’infos sur les lignes aériennes, consultez Air Safe.

Santé

Le système public n’est gratuit qu’en théorie, puisque des frais additionnels sont à prévoir pour bénéficier de soins de qualité.

Par manque de ressources et de matériel dans les établissements de santé publique, une grande partie de la population a recours au privé.

Les étrangers doivent souscrire à l’assurance de la ville de séjour. Elle coute entre 105 et 250€ l’année.

Il est déconseillé de boire l’eau du robinet et la présentation d’un test de VIH négatif est obligatoire pour entrer sur le territoire.  

Consultez le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale pour en savoir plus sur le système de protection sociale en place en Russie en fonction de votre situation (étudiant, touriste, salarié, etc.) ainsi que notre fiche « Je prévois ma couverture santé à l’étranger ».

Vaccinations

Aucun vaccin n’est exigé, cependant certains peuvent être recommandés, nous vous conseillons de prendre rdv avec votre médecin qui sera le plus à même de vous renseigner.

Numéros d’urgence

  • Pompiers : 01
  • Police : 02
  • Ambulances, urgences médicales : 03

Travail, job

Le marché de l’emploi en Russie est assez ouvert.

Il faut un permis de travail pour toute activité en Russie (sauf bénévolat), l’employeur en fait la demande.

Il faut maitriser la langue pour pouvoir prétendre à un travail, renseignez-vous auprès des associations ou institutions proposant des cours de russe à Toulouse.

Toutefois des entreprises peuvent être susceptibles d’être intéressées par des personnes parlant français et/ou autre langue étrangère, consultez nos fiches « Cours de langues » et « Tests et certifications – anglais » ou « Certifications – autres langues ».

Où travailler ?

  • Informatique
  • Hôtellerie restauration : barman, serveur, employé restauration rapide, etc.
  • Services à la personne : Au pair, ménage, baby sitting, soutien scolaire, etc.
  • Prof de langues étrangères

Réglementation

  • Salaire minimum : 120€ / mois au niveau fédéral. Les régions peuvent fixer leur salaire minimum. Le salaire moyen mensuel est de 614€ / mois. Les salaires varient fortement entre Moscou et les villes de province.
  • Durée légale du temps de travail : 40h/semaine
  • Information sur les différents types de contrats : CDD et CDI
  • Jour chômé hebdomadaire : samedi et dimanche.
  • Congés : 24 jours de congé payés par an

Sites utiles

Logement

Les loyers s’élèvent lorsqu’on se rapproche des grandes villes comme Moscou. Il faut compter  quelques centaines d’euros pour un studio. Ces prix varient fortement en fonction de la ville (Moscou ou en province), de la situation économique et du cours du rouble.

Les universités attribuent automatiquement des chambres en résidence universitaires aux étudiants étrangers. De nombreuses infrastructures sont mises à disposition au sein des résidences : cafétéria, salle de sport, d’études, buanderie…

La colocation est un moyen économique et avantageux surtout dans les grandes villes.

Contrat de location

Il contient les termes de location du logement : identité du propriétaire et du locataire, date de début du contrat, description des locaux, montant du loyer et des charges, identité du garant.

Sites utiles

Loisirs et vie culturelle

Fêtes et célébrations

La culture russe est chargée d’histoire et digne d’être découverte à travers l’architecture, la littérature, le cinéma... 21 sites sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Le pays est tellement vaste, il n’y a pas de quoi s’ennuyer.

Noël orthodoxe (7 janvier), Fête du défenseur de la patrie le 23 février, Fête de la femme le 8 mars, Jour de la Russie le 12 juin, Jour de l’Unité Nationale le 4 novembre

Incontournables en Russie

La capitale Moscou, Saint Pétersbourg, le Lac Baïkal, la Sibérie, les montagnes de l’Altaï, les volcans du Kamchatka, les villes de l’Anneau d’Or, les ballets du Bolchoï, les matriochka, les châles colorés, le caviar de la mer caspienne, la traversée du pays à bord du Transsibérien…

Budget mensuel à Moscou

Le coût de la vie est bon marché, environ 30 % moins cher qu’à Toulouse (St Petersburg est 25% plus cher).

Nourriture : 200 €/mois
Logement :

  • Environ 800 € en appartement individuel en centre-ville
  • Environ 600 €/personne en colocation en T4 en centre-ville

Abonnement transports : environ 26 €/mois pour un abonnement ; 0,66 € ticket de bus ou métro
Charges : 100 €/mois
Internet : à partir de 5 €/mois
 

TOTAL = en moyenne 1030 €/mois  + extras

Extras à prendre en compte :
Billet :

  • Toulouse – Moscou à partir de 200 €/AR
  • Toulouse – St Petersburg à partir de 250 €/AR

Frais scolarité : varient en fonction de l’établissement d’accueil
Frais Visa : varient en fonction de la mobilité
Autres frais : voir nos onglets « Je prévois ma couverture santé à l’étranger », « Je me prépare à la langue du pays ».

Pour vous aider dans la gestion de votre budget, consultez notre rubrique « Financer sa mobilité ».

Enseignement supérieur

Présentation générale

Le gouvernement russe œuvre pour la modernisation du système éducatif afin de maintenir l’image de qualité reconnue mondialement à l’URSS.

Le système de l’enseignement supérieur en Russie est divisé entre deux types d’établissements, publics ou privés :

  • Les universités : fédérales, nationales de recherche et à statut particulier
  • Les établissements non universitaires : instituts, académies, établissements techniques, militaires et collèges

Les universités dispensent des programmes académiques. Il y a une université fédérale par district fédéral. Les universités d’Etat de Moscou et de Saint Pétersbourg ont un statut particulier: elles relèvent directement du Président de la Fédération de Russie qui désigne les recteurs et leur affecte un budget. Les autres universités ont une très grande autonomie, dans l’organisation des études, le recrutement du personnel enseignant et des étudiants, les salaires, etc.

Les universités russes reçoivent des financements de la part du gouvernement central, des régions et des localités.

Les établissements non universitaires sont plus orientés vers des parcours professionnels et spécialisés : marine, droit, arts, médecine…

La Russie a adhéré au processus de Bologne et applique le système Licence-Master-Doctorat (LMD). Deux types de cursus sont proposés aux étudiants :

  1. Le cursus traditionnel correspond à 5 années d’études et forme à des métiers : notamment militaire, médecins, métiers artistiques et culturels
  2. Cursus Licence-Master en adéquation avec la réglementation européenne. Le Bakalavriat est délivré au bout de 4 ans. La dernière année, les étudiants doivent rédiger un mémoire de fin d’études et sont fortement poussé à réaliser un stage pratique durant la formation.  Le Maguistratura s’obtient en deux ans après le Bakalavriat ou après un cursus traditionnel 

Les études doctorales considérées comme Post universitaires. Deux cursus existent : l’Aspirantura et la Doktorantura.

L’Aspirantura ou Programme de préparation des cadres hautement qualifiés, dure 3 ans. Le doctorant passe plusieurs examens, rédige une thèse qui doit être publiée dans une des revues choisie par le Ministère de l’Education avant la soutenance. L’étudiant obtient alors le titre de Kandidat Naouk (candidat ès sciences). C’est l’équivalent d’un doctorat en France.

La Doktorantura confère le grade de Doktor Naouk (Docteur ès sciences). Elle est faite après l’Aspirantura. Les professeurs d’universités russes ont le titre de Doktor Naouk. C’est l’équivalent d’un HDR (habilitation à diriger les recherches) en France.

Les étudiants russes entrent à l’université à l’âge de 17 ans, après des examens d’entrée très sélectifs. Le gouvernement finance entièrement les études des étudiants les mieux classés.

Les étudiants étrangers sont dispensés de concours d’entrée. Dans certaines universités ils peuvent suivre les cours en français ou en anglais. Cependant, si vous souhaitez suivre les cours en langue russe, il faudra justifier d’un certain niveau en passant le test du TORFL ou suivre une année de préparation d’entrée à l’université. Des cours de langue russe, de physique, maths et d’autres matières nécessaires à l’examen sont dispensés.

Inscription

Pour les étudiants en programme d'échange, la procédure d'inscription se fait entre l'université d'origine et l'université d'accueil. Le choix des matières se fait en concertation avec la personne référente, nous vous conseillons de rentrer en contact avec eux pour connaitre la marche à suivre.

Coûts

Les frais varient selon l’établissement, la discipline et le classement au concours d’entrée. Ils sont compris entre 410 et 8 200€ / an. L’étudiant qui part en Russie dans le cadre d’une mobilité académique, ne paie pas de frais suivant l’accord établi.

Consultez le site des bourses du gouvernement français et des programmes partenaires.

Universités partenaires

Pour connaître les partenariats existants entre votre établissement et les établissements russes, renseignez-vous auprès du service de Relations Internationales.

A savoir

La notation se fait sur une échelle de 1 à 5, 1 étant la note la plus basse. Certaines matières ne sont pas évaluées en termes de notes, sinon en Validé (Zaschott) ou Non validé (Nezaschot).

Classement des universités (d’après le classement de Shanghai) :

  1. Université d’Etat Lomonossov de Moscou
  2. Université d’Etat de Saint Pétersbourg

Pour plus d’info sur les universités russes, consultez le site du Ministère de l’éducation et de la Science de Russie.

Sur le même sujet